Entreprises et monde agricole

Forge et fonderie

Mis à jour le 21/12/2018

Forge, fusion et traitement de surface : les technologies d’énergies renouvelables et de récupération adaptées au secteur de l’industrie de la forge et de la fonderie.

 
  Buées de séchage Condenseurs de GF Fumées des chaudières Fumées des fours Géothermie TBE Solaire thermique Biogaz Biomasse Solaire PV
 
Forge            
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages et permettant de produire de l’électricité
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages et permettant de produire de l’électricité
ENR&R permettant de produire de l’électricité.
ENR&R permettant de produire de l’électricité.
Fusion de l'aluminium            
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages et permettant de produire de l’électricité
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages et permettant de produire de l’électricité
ENR&R permettant de produire de l’électricité.
ENR&R permettant de produire de l’électricité.
Fusion du cuivre            
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages et permettant de produire de l’électricité
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages et permettant de produire de l’électricité
ENR&R permettant de produire de l’électricité.
ENR&R permettant de produire de l’électricité.
Fusion des métaux ferreux            
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages et permettant de produire de l’électricité
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages et permettant de produire de l’électricité
ENR&R permettant de produire de l’électricité.
ENR&R permettant de produire de l’électricité.
Fusion du zinc            
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages et permettant de produire de l’électricité
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages et permettant de produire de l’électricité
ENR&R permettant de produire de l’électricité.
ENR&R permettant de produire de l’électricité.
Traitement de surface
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages.
 
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages.
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages.
ENR&R qui couvrent une partie des niveaux de température des usages.
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages.
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages.
ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages.
   

Énergies renouvelables et de récupération adaptées aux principaux procédés du secteur de la forge et fonderie

Télécharger le descriptif détaillé du tableau (RTF - 54 ko)


Légende :
 
ENR&R qui couvrent une partie des niveaux de température des usages.

ENR&R qui couvrent une partie des niveaux de température des usages

ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages.

ENR&R qui couvrent l’ensemble des niveaux de température des usages

ENR&R permettant de produire de l’électricité.

ENR&R permettant de produire de l’électricité


Le secteur des forges et fonderies utilise en grande partie de la chaleur haute température. Les procédés de type traitements de surfaces se font à de plus faibles températures. La température de fusion dépend du métal considéré, elle se situe autour de 1 500 ℃ pour les métaux ferreux, entre 700 ℃ et 800 ℃ pour l’aluminium, elle peut atteindre 1 500 ℃ pour la fusion du cuivre et va de 900 ℃ à 1 000 ℃ dans le cas du zinc.

Concernant la forge, il existe plusieurs procédés avec des besoins thermiques divers : forge à froid (température ambiante), forge à mi-chaud (750 ℃ à 950 ℃ pour l’acier) et forge à chaud (950 ℃ à 1 250 ℃ pour l’acier). Les fours à induction ou à arc électrique sont de plus en plus utilisés car moins consommateurs en énergie finale.

Les EnR&R les plus adaptées à ce secteur seraient le biogaz et la récupération de chaleur, ainsi que les EnR électriques.

Les autres EnR&R peuvent être utilisées pour alimenter des procédés de traitement de surface, notamment les traitements à chaud (étain, titane, etc.) déposés sous forme de vapeur avant l’étape de recuisson.

En savoir plus ? Consultez les fiches techniques dédiées aux énergies renouvelables et de récupération.

Pour en savoir plus, consultez nos pages dédiées à la performance énergétique des sites industriels, plus spécifiquement au secteur de la fonderie, celles sur les fours, ainsi que celles sur la récupération et la valorisation de chaleur fatale en milieu industriel.

Des entreprises ont franchi le cap des des énergies renouvelables et de récupération, découvrez leurs retours d'expérience.

Découvrez aussi :