Particuliers et éco-citoyens

Les énergies renouvelables, une opportunité pour la France

Mis à jour le 17/04/2019

16 % de l'énergie consommée en France provient de la biomasse, de l’hydroélectricité, des pompes à chaleur, de l’éolien, du solaire, et de la géothermie. Développer les énergies renouvelables est une opportunité pour tous les Français.

Développer les énergies renouvelables, on a tout à y gagner

Améliorer l’efficacité énergétique et développer les énergies renouvelables permet de réduire la facture énergétique des Français en diminuant les consommations inutiles tout en améliorant le confort.

C’est également un atout pour les territoires et notre économie. Développer les énergies renouvelables, c’est développer des filières industrielles exportatrices, créatrices d’emplois et qui maintiennent la vitalité économique des territoires ruraux.
Sur le long terme, les énergies renouvelables sont la forme d’énergie la plus compétitive. Les coûts de production photovoltaïque et éolien terrestre devraient encore baisser jusqu’à atteindre environ 50 €/MWh en 2030.
Les soutiens publics apportés par l’Etat pour soutenir le développement des énergies renouvelables ont permis de créer 80 000 emplois directs, dans la fabrication des équipements, leur maintenance, mais aussi de l’approvisionnement pour le bois énergie.

Les collectivités et territoires engagés dans une démarche de développement des énergies renouvelables se réapproprient les questions d’énergie et mettent en œuvre des solutions concrètes bénéfiques pour l’emploi, le lien social et la protection de leur environnement.
Dans la région Hauts-de-France, selon une étude de l’ADEME et de la Région, le nombre d’emplois liés au développement des énergies renouvelables serait multiplié par 4 entre 2015 et 2050 avec une augmentation de 7 000 à 31 000 emplois (en ETP = équivalent temps plein), avec un gain net de 22 800 emplois par rapport au scénario tendanciel. Ce sont les filières mobilisant de la biomasse (bois énergie et méthanisation) qui génèrent le plus d’emplois.

Lire le communiqué de presse « Transition énergétique et emplois au niveau local : une opportunité pour les territoires »
 

Les énergies renouvelables, pour quoi faire ?

Pour produire de la chaleur, de l’électricité, du biogaz, des biocarburants sans émettre de gaz à effet de serre

Afin de lutter contre le changement climatique, nous devons réussir, d’ici 2050, à ne pas émettre plus de gaz à effet de serre que ce qui peut être absorbé par nos forêts et nos sols, tout en réduisant à moins de 50 % la part de nucléaire dans la production d’électricité à échéance 2035.

Pour limiter la dépendance énergétique de la France

Les énergies renouvelables permettent de relocaliser notre production d’énergie, en produisant et valorisant les ressources locales plutôt que d’importer pétrole, gaz, ou uranium. Grâce au développement des énergies renouvelables, le déficit de la balance commerciale lié aux importations d’énergie pourrait être réduit de 60 % en 2035.
 

Accélérer le développement des énergies renouvelables

Les énergies renouvelables représentent aujourd’hui 16 % du mix énergétique de la France.
En améliorant l’efficacité énergétique pour réduire la demande d’énergie (meilleure isolation des logements, des bâtiments publics et des bureaux, installation de systèmes de chauffage performants…), elles pourraient représenter 32 % en 2030, et même 70 % en 2050 selon l’ADEME.
Même si leur part a fortement augmenté ces 15 dernières années, le rythme doit s’accélérer pour atteindre ces objectifs.
 

Les énergies renouvelables, disponibles partout en France

Si on prend en compte leur maturité technologique, leur gisement et leur coût, quelques grandes filières ont une place majeure et sont incontournables pour le futur : biomasse et pompe à chaleur à haut rendement pour la chaleur ; éolien et photovoltaïque pour l’électricité ; sans oublier la méthanisation pour le biogaz.
Les études de l’ADEME montrent que les gisements sont largement assez abondants.
Les biocarburants et l’hydroélectricité occupent aujourd’hui une place importante mais leur potentiel de développement est moindre.

Le bois énergie est la première ressource renouvelable en France. Le bois énergie représente 40 % des énergies renouvelables utilisées aujourd’hui en France. Le chauffage domestique au bois est toujours un secteur dynamique grâce à la modernisation des moyens de chauffage (poêle à bois, poêle à granulé) qui permet à la fois d’améliorer les rendements des appareils et de réduire les impacts sur la qualité de l’air. Le bois est également de plus en plus utilisé pour alimenter de grandes chaufferies industrielles ou alimentant des réseaux de chaleur urbain.
Le bois représente encore un très fort potentiel de développement en France, dans le respect d’une exploitation durable des forêts.
De façon plus large, la biomasse permet également de produire d’autres énergies renouvelables comme le biogaz issu de la méthanisation des déchets biodégradables, ou les biocarburants.

Les pompes à chaleur performantes permettent de valoriser la chaleur contenue dans l’air ou le sol pour la transférer dans les logements. Elles représentent aujourd’hui 9 % des énergies renouvelables produites en France. Elles ont un fort potentiel de développement, notamment en substitution des chaudières fioul ou des radiateurs électriques peu performants.

La France dispose du deuxième gisement éolien d’Europe (production terrestre et off-shore). L’éolien est aujourd’hui une technologie mature, fiable et compétitive avec un potentiel de développement encore très important en France. Chaque éolienne produit environ autant d’électricité que la consommation de 1500 foyers (hors chauffage, et eau chaude sanitaire). Améliorer son intégration dans les paysages, en s’inspirant des meilleures pratiques, est un enjeu clé pour cette filière, indispensable à la transition énergétique. Plus productif et moins impactant si loin des côtes, l’éolien en mer offre également un fort potentiel de développement.

Pour en savoir plus, consultez notre guide "l'éolien en 10 questions"

L’énergie solaire photovoltaïque est disponible partout sur le territoire.
Les installations sont modulaires et peuvent équiper des bâtiments ou constituer de grandes centrales au sol.
Si sa part dans le mix électrique est encore faible, cette filière est dans une dynamique très positive (la puissance installée a doublé ces 5 dernières années) et possède encore un potentiel de développement très important à la fois au sol, préférentiellement sur les terrains délaissés ou en friche, et en toiture. Pour cette filière, les baisses de coût importantes permettent maintenant aux entreprises et aux particuliers d’envisager d’autoconsommer l’électricité produite sur leur toit, leur permettant de réduire leur facture et de s’affranchir des hausses futures du prix de l’électricité.
70 % du parc total est situé au sud de la France métropolitaine où le niveau d’ensoleillement est jusqu’à 35 % supérieur aux régions du nord de la France.

La méthanisation permet de produire du gaz à partir de déchets agricoles ou de biomasse.
Cette filière est particulièrement vertueuse puisqu’elle permet à la fois de produire des énergies renouvelables, de valoriser des déchets tout en constituant un amendement organique grâce au retour au sol des digestats, dans une logique d’économie circulaire. Elle constitue également une opportunité de diversification des activités agricoles, notamment pour les éleveurs. Le biogaz ainsi produit pourrait représenter 10 % du gaz en 2030.

Pour en savoir plus, consultez notre guide "la méthanisation en 10 questions"

La géothermie profonde pour le chauffage urbain est exploitable dans certaines zones favorables, en particulier les bassins parisien et aquitain. En Île-de-France, elle permet d’alimenter plus de 200 000 équivalents-logements via des réseaux de chaleur en fournissant une chaleur à bas coût.
 

Passer aux énergies renouvelables chez soi

Les technologies sont performantes et permettent à de nombreux citoyens de remplacer leurs systèmes de chauffage et de production d’eau chaude au gaz, au fioul et à l’électricité par des systèmes fonctionnant avec des énergies renouvelables (poêle à bois, chauffe-eau thermodynamique, chauffe-eau solaire, pompe à chaleur, panneaux photovoltaïques…).
Les aides apportées par l’Etat visent à réduire le surcoût de ces équipements qui permettent ensuite de produire une énergie moins chère que les systèmes conventionnels.

Découvrez les aides disponibles pour installer des énergies renouvelables chez soi

Découvrez toutes ces technologies dans nos guides pratiques : Soutenir les énergies renouvelables, c’est aussi possible en choisissant une offre d’électricité verte.
Pour comparer les offres : En tant que particulier, il est aussi possible de soutenir le développement des énergies renouvelables sur son territoire en participant à un projet citoyen.
Consultez la rubrique dédiée pour en savoir plus sur les projets citoyens pour le développement des énergies renouvelables.