À L’international

Trophées de l’Adaptation au changement climatique en Méditerranée 2018-2019

Mis à jour le 31/10/2019

La remise des trophées de l’Adaptation au changement climatique en Méditerranée a eu lieu lors de la Conférence Européenne de l’Adaptation au Changement climatique, à Lisbonne du 28 au 31 mai 2019.
 

Organisés par l’ADEME et ses partenaires méditerranéens - l’Union pour la Méditerranée, le Plan Bleu et l’AViTeM (Agence des villes et territoires méditerranéens) et associant MEDENER, le RCREEE, l’AFD et le SEMIDE, ces Trophées de l’Adaptation récompensent les actions pertinentes dans les 3 catégories suivantes :

  • aménagements, infrastructures et bâtiments résilients ;
  • écosystèmes et préservation des ressources naturelles ;
  • méthodes de conception et de mise en œuvre de politiques publiques.

28 dossiers (+30% par rapport à l’édition précédente) ont été déposés provenant de 9 pays méditerranéens, 74% des dossiers provenant du Sud et de l’Est de la Méditerranée.
Rappel des modalités de candidature
Ce concours s’adresse aux collectivités locales, aux universités, aux agences publiques ou encore aux ONG et aux entreprises en association avec des acteurs locaux mettant en œuvre des actions et projets d’adaptation au changement climatique dans l’aire climatique méditerranéenne.

Tout ou une partie des pays suivants sont concernés : Albanie, Algérie, Autorité Palestinienne, Bosnie-Herzégovine, Chypre, Croatie, Égypte, Espagne, France, Grèce, Israël, Italie, Jordanie, Liban, Libye, Macédoine, Malte, Maroc, Montenegro, Portugal, Slovénie, Syrie, Tunisie, Turquie.

Les projets sont sélectionnés au regard de la pertinence et l’exemplarité de l’action, de l’efficacité des moyens déployés pour les mettre en place et de la reproductibilité à l’échelle méditerranéenne.

Présentation des 3 projets récompensés en 2019:

© ADEME
Dans la catégorie « Aménagements, Infrsatructures et Bâtiments résilients », la Municipalité de Jerash en Jordanie a été primé pour son projet de récupération des eaux de pluies sur les toits domestiques pour alimenter un parc public. Ce projet, ayant de multiples co-bénéfices permet également la sensibilisation des populations sur la raréfaction des ressources en eau dans la zone.
Dans la Catégorie « Ecosystèmes et ressources naturelles », l’Union des Municipalités du District de Bint Jbeil au Liban a été primé pour un projet de sauvegarde du couvert forestier et de reforestation. Financé sur ressources principalement locales, ce projet, démarré en 2005 s’inscrit dans le moyen et long terme, une approche exemplaire à encourager. Le couvert forestier s’est d’ores été déjà accru de 5% depuis le démarrage du projet.
 
Dans la Catégorie « Méthodes et outils de conception des politiques publiques, le comté de Šibenik-Knin en Croatie, appuyé par le PAP/RAC a été primé pour son Plan côtier prenant OKen compte la variabilité du changement climatique. Cette démarche de planification concertée, engagée en 2014, porte d’ores et déjà ces fruits car officiellement adopté par les autorités, il oriente les projets d’aménagements urbains et les investissements des municipalités concernées.
Ce dernier est également le Grand Gagnant des Trophées afin d’encourager la dissémination de cette démarche de planification.

Retour sur la première édition et présentation des 4 projets récompensés

A l’occasion de la COP22, qui s’est déroulée à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016, les 1ers Trophées de l’Adaptation au changement climatique en Méditerranée ont été décernés à quatre lauréats.
 
Le prix du « grand gagnant » a été attribué à l’Association du développement et des études stratégiques de Médenine, dans la catégorie « Écosystèmes et ressources naturelles », portant le projet d’aménagements hydrauliques pour la reconstitution et l’irrigation de terres agricoles pour adapter les régions Hariza-Chaab Chnini au changement climatique dans le Sud-Est tunisien.

Consulter le projet « Gérer les ressources naturelles pour l’adaptation des régions Hariza-Chaab Chnini au changement climatique »
Le « Prix d’encouragement » a été attribué à la ville de Ramallah, dans la catégorie « Aménagements, infrastructures et bâtiment », pour le « Plan Vert » d’adaptation au changement climatique de la ville lancé en 2014, passant par la végétalisation, la réutilisation des eaux usées pour l’irrigation, etc.

Consulter le projet « Adapter la ville de Ramallah au changement climatique »
Dans la catégorie « Écosystèmes et ressources naturelles » l’association Dar Si Hmad pour le Développement, l’Éducation et la Culture a été récompensée pour son projet visant à capter l’eau contenue dans le brouillard pour garantir l’alimentation en eau et améliorer les conditions de vie et de travail des communautés rurales au Sud Maroc.

Consulter le projet « Capter le brouillard pour garantir l’alimentation en eau »
Le projet ClimAdaPT.Local, porté par la Fondation de la faculté des Sciences de l’université de Lisbonne, a été récompensé dans la catégorie « Méthodes de conception et de mise en œuvre des politiques publiques » pour le renforcement des compétences des collectivités à concevoir des politiques d’adaptation au changement climatique.

Consulter le projet « Stratégies municipales pour l’adaptation au changement climatique - ClimAdaPT.Local »

 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir